07 décembre 2017

Thomas GIRAUD

« C’est son regard, celui que l’on voit sur les photographies prises de lui par Nadar, qui frappe en premier lieu. Le noir et blanc n’éteint pas ce bleu, on dirait les pointes, pleines d’éther et de vapeur, des Pyrénées : c’est coupant, ciselé mais il n’y a rien d’agressif, on ne devine aucune envie de heurter, de blesser. C’est un regard d’enfant ému, même à la fin de sa vie, qu’offrent ces yeux, presque ceux d’un mystique. ce sont aussi des yeux accueillants. Attentifs et directs. Ce sont les yeux d’un homme qui regarde... [Lire la suite]
Posté par Blecteurs à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]