Jean-Pierre SUAUDEAU

À la fin du XIXème  siècle, près de Saint-Nazaire, l’édification des Forges de Trignac répondait aux besoins de métal nécessaire à la construction de bateaux en fer par la Compagnie générale transatlantique.
En quelques mois, 2 000 ouvriers furent embauchés. Une véritable épopée industrielle commençait. L’entreprise se développant finit par occuper une centaine d’hectares dont il ne reste aujourd’hui que de maigres vestiges de béton éventré aux imposantes dimensions.
Interrogeant l’idée de friche industrielle, de patrimoine, Jean-Pierre Suaudeau choisit la fiction pour faire revivre le lieu et ses protagonistes. Il fait entendre le battement des cœurs par-delà les ruines de ce lieu d’histoire et de mémoire ouvrière avant que les derniers murs ne s’effondrent.
Jean-Pierre Suaudeau vit et travaille à Saint-Nazaire. Il est l’auteur de cinq ouvrages parus chez publie.net : Miroir de l’absente, La Partie, Femme à la nature morte, Le Lac et Photo de classe/s.

suaudeau